• m&brillecoaching

Je cours 30 minutes: retrouvailles avec moi-même


Au mois de juin, j’ai décidé de passer des tests physiques d’entrée en formation de BPJEPS activité de randonnée. Je veux me sentir à l’aise et confiante dans mon corps pour passer ces tests et ai donc décidé de renforcer mon entraînement sportif. Cela signifiait aussi pour moi, me remettre à la course à pied que j’avais arrêté en 2014 pour des raisons de santé.

L'histoire intérieure


Me remettre à courir réveillait de l’anxiété, la peur de retomber dans le même schéma, de me confronter de nouveau aux limites imposées par mon corps, la honte de ces limites. J’ai rajouté une petite couche de « je n’ai pas le choix » et parfois « je ne serais pas capable de faire cette formation ».

Plan d'action


J’ai construit un plan d’entrainement assez simple et décidé de prendre un plus grand soin de mon alimentation. J’ai échoué à cette phase de la préparation, je t’en parlerai un autre jour.

Mon plan consistait à 4 séances de renforcement musculaire par semaine et 2 séances de course à pied en suivant un protocole de reprise que j’avais déjà testé par le passé.

Ma semaine ressemblait donc à ça

- mercredi : course et séance abdo

- jeudi : marche et séance renforcement bas du corps

- vendredi : marche et séance renforcement haut du corps

- samedi course et hiit corps entier.

- dimanche ou lundi : repos / yoga

- mardi : yoga ou une séance corps complet en fonction de ma forme et motivation.

Réalité


Ma première séance s’est déroulée super bien. J’étais pourtant super tendue, je savais que j’avais la capacité d’endurance, mais j’avais peur que mon corps lâche. A la fin, j’étais tellement en joie que mon corps tienne, de trouver des sensations !

Le 14 juillet (soit 3 jours après cette reprise) je me suis fait un lumbago qui a mis un coup d’arrêt à mon plan.

Je me suis reposée 2 semaines en marchant, faisant du yoga très doux, quelques séances de renforcement quand ça allait mieux en étant très à l’écoute de mon corps.

Ensuite je me suis tenue à mon plan : 2 séances par semaine et mes séances de renforcement musculaire

J’ai enchaîné les séances, je me suis tenue à la progression planifiée même lorsque je sentais que j’aurais pu pousser et sauter des séances pour aller plus vite au niveau suivant.


Puis, samedi dernier,pour la première fois depuis 2014, j’ai couru 30 minutes et j’en suis fière.


Les enseignements

La semaine dernière, alors qu’en me levant je n’étais pas motivée, alors que mon mental listait toutes les bonnes raisons pour lesquelles je n’allait pas courir ce jour là, j’ai senti l’envie dans mon corps et j’ai donc fait ma séance. A mi-séance, j’ai réalisé que je bridais mon corps et j’ai laissé mes jambes dérouler plus vite, j’ai laissé le rythme accélérer, et tout d’un coup, tout est devenu plus fluide.

J’ai alors réalisé que malgré les preuves accumulées à chaque séance que mon corps tenait, je courrais encore en étant très tendue, attachée à ma peur comme à une bouée.


J’ai accepté de lâcher la peur et mon corps a trouvé son rythme, sa puissance, sa liberté.

J’ai construit mon plan et je l’ai suivi, sans brûler les étapes, sans brusquer. En étant à l’écoute de mes sensations.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que j’ai appris la patience (et crois-moi, ce n’est pas ma qualité première!!).

J’ai appris à avancer vers mon objectif sans me fixer sur le résultat.

J’ai appris à mettre un pied devant l’autre, séance après séance, à respecter mon engagement, à être présente à ma vision.

Aujourd’hui, j’ai récolté les résultats :

- l’accomplissement de mon objectif

- la fierté de l’avoir réalisé.

En faisant vibrer cette fierté dans mon corps, je l’inonde d’hormones qui créent un état de bien être et me motivent à aller chercher d’autres objectifs.

En ayant atteint cet objectif, je prouve à mon mental et à mon corps par l’intermédiaire ce ce cocktail hormonal que je sais, je suis capable d’atteindre mes objectifs, ça le rassure, lui apporte des preuves.

J’ai construit une preuve que je réussis ce que j’entreprends.

Cet état de preuve me servira dans le futur à retrouver cette vibration porteuse pour aller chercher de nouveaux objectifs.

Croissance personnelle


Aujourd’hui, j’ai réintégré une part de qui je suis : une personne qui court 2 fois par semaines et qui renforce sont corps.

J’ai réintégré une part de ma personnalité oubliée comme parfois je créé une nouvelle part de ma personnalité, et j'en suis heureuse, c'est comme des retrouvailles avec une personne que j'aime.


Et toi, aimerais-tu retrouver une ancienne partie de ta personnalité ? Aimerais-tu développer une nouvelle partie de ta personnalité ?



Le soleil qui se lève à la fin de ma séance de 30 minutes: la cerise sur ma victoire



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout